Voyage à New York (6): Coney Island, plage, aquarium et quartier russe

Aujourd’hui, métro depuis Midtown jusqu’à Coney Island, tout au sud de Brooklin, pour voir la plage et la mer! Nous avons comme un léger besoin de respirer car la grosse pomme hyperactive, après quelques jours, ça peut provoquer de gros besoins subits de grand air!

Le trajet est un peu long car le week-end, il n’y a pas de train express sur la ligne N que nous avons prise, que des “local”, comprendre des métro qui s’arrêtent à toutes le stations. Du coup on a bien le temps de voir chaque arrêt, les rues, les dépôts de métros, d’autant plus que le trajet est aérien sur toute la longueur du trajet dans Brooklin.

Arrivés à Coney island après 1h00 environ de trajet, vers 11am. Il est un peu tôt pour que la fête foraine soit ouverte: tout semble un peu à l’abandon même si la fête est bien là tous les soirs. Cette fête foraine, l’Astroland, est super vieille et son avenir passera prochainement par une grande rénovation qui risque bien de faire disparaître son côté un peu désuet. Grand huit, grande roue, au bord de mer: tout y est.

Allons voir la mer, elle est à 20 mètres à peine. Une immense plage sous un vrai soleil d’été: une journée magnifique. La plage est bordée d’une immense promenade en bois qui mène jusqu’à Little Odessa (Brighton Beach), le quartier russe. Là-bas on ne parle que russe et les quelques restaurants sont tous russes également, sur la façade (Tatiana), dans le menu… totalement dépaysant: on a l’impression de faire un nouveau voyage au milieu de notre voyage, d’autant plus qu’on ne voit pas du tout les tours de Manhattan d’ici. La promenade vaut vraiment le détour!

Il FAUT poursuivre derrière la plage, sur l’avenue Brighton où de nombreux commerces russes bien sûr s’alignent sous les voies du métro aérien. Ambiance un brin étrange avec les boites de caviar en promo sur des tréteaux et les regards méfiants lorsqu’on utilise l’appareil photo.

Entre la fête foraine et le quartier russe, nous visitons l’aquarium de New York. Il ne vaut pas celui de Monaco mais c’est un agréable moment, il se défend bien avec phoques, loutres, éléphants de mer, requins, poissons électriques et tout plein d’autres trucs très beaux, moitié en plein air moitié en intérieur. 2galement un spectacle aquatique que nous avons bêtement raté (histoires d’horaires, mais tout le monde s’en fout). Beaucoup de monde mais c’est le week-end du Colombus day (découverte de l’amérique par Christophe Colomb) alors rien d’étonnant.

Au final, une belle ballade qui permet de faire un peu la pause, hors des gratte-ciels, avant de replonger dans l’atmosphère survoltée de Manhattan, boostée par les soldes du Colombus week-end et peut-être aussi par le besoin de décompresser après cette “Worst Dow’s Week” au New York Stock Exchange de Wall Street… Les golden boys ont besoin de décharger leurs nerfs!

Retour en ville, l’Empire State Building est beau tout illuminé, vu depuis Bryant Parc derrière la Public Library

Abonnement:

Si vous aimez les billets de ce blog, vous pouvez les recevoir par email. Entrez votre adresse là:

Sinon vous pouvez vous abonner au flux RSS qui marche trop trop bien ou bookmarker avec le bouton magique ci-dessous.

  1. 1 Voyage à New York (7), Liberty Island, Ellis Island et spectale sur Broadway » Blog.Plouceur
    Pingback dans 11 nov 2008 à 0:24

Laisser un commentaire