Voyage à New York (4), Brooklyn Bridge, Financial District, South Street Seaport and TKTS

Quatrième jour déjà. Nous prenons le bus pour faire un tour dans le sud de Manhattan, direction le Financial District. Il y a des lignes de bus un peu partout, elles suivent généralement les avenues ou les rues, donc c’est assez simple et puis au moins on voit les rues, alors qu’en métro…

Nous nous arrêtons juste avant d’arriver sur Brooklyn Bridge, à la limite sud de Chinatown, à l’angle de Alien Street et Division Street. C’est exotique: les enseignes, les boutiques, les gens, tout est chinois ici. J’aime l’ambiance, les boutiques débordantes de fruits, d’animaux, d’aquariums. Mais il faut quand même avouer que les narines sont sévèrement agressées: les chinois vendent de tout et partout, mais surtout des produits frais, beaucoup de seafood, et les jus dans la rue… ben ça pue, désolé!

Tour de l’hôtel de ville et ballade sur le Brooklyn Bridge. Il est bondé et il fait bien chaud aujourd’hui. La grande rampe en béton qui permet d’accéder au pont en lui-même est un peu longue et c’est très bruyant, les voitures qui roulent autour de nous nous pourrissent encore une fois les narines.

Par contre, une fois sur le pont en lui-même, sur la ballade en bois, c’est plutôt la séquence “je suis dans un film”. Le petit vent de la mer est très agréable et la vue de plus en plus belle au fur et à mesure que l’on avance vers le premier pilier, puis le dépasse.  Il faut au moins marcher jusqu’au milieu du pont. D’un côté la vue sur Midtown (et c’est d’ici que l’on réalise que l’Empire State Building est vraiment le plus grand de tous, sans aucune doute) et de l’autre côté le port et les buildings du financial district avec celui du New York Stock Exchange qui dépasse au milieu (l’un des plus vieux d’aspect).

Retour “à terre” et ballade vers Ground Zero, ex World Trade Center. On ne voit plus qu’un grand chantier, l’endroit a un peu perdu de son émotion (j’étais passé en 2006 et l’atmosphère était très différente, prenante). On peut voir l’évolution du site sur Project Rebirth par exemple.

Passage dand la Wall Street pour voir les célèbres colonnes et la statue de Georges Washington. L’ambiance a l’air tout a fait normal dans la rue pour un non habitué des lieux, malgré les terribles scores que font les indices boursiers ces jours-ci. C’est marrant, cette facade que tout le monde connait pour l’avoir au moins vue à la TV, est plutôt petite pour New York, c’est un petit coin de vieille ville. Un peu de tro pde caméra de TV peut-être ces jours-ci.

Et on termine sur le South Street Seaport, extrèmement touristique mais très agréable tout de même pour manger un fish & chips en terrasse, avec encore une fois la vue sur les building du financial district.

En repartant, arrêt au guichet TKTS qui vend des tickets pour les spectacles du jour (ou du lendemain matin) en “last minute” avec de bonnes réductions. Il y a le même à Times Square mais la file d’attente y est beaucoup plus longue. Nous choisissons d’aller voir Chicago à l’Ambassador theater, sur Broadway, billets à moitié prix en orchestre soit $64 par personne.

Le soir même donc, nous y sommes. Le show de Brodway tient toutes ses promesses, c’est très pro, tout est calé au quart de poil et la salle est pleine! Moi qui ne suit pas très comédie musicale, j’ai adoré et nous allons y retourner c’est certain.

Voilà c’est “tout” pour aujourd’hui… retour en taxi, s’il vous plait. Il suffit de descendre du trottoir et de lever la main… il y a toujours un yellow cab qui s’arrête dans la minute. “A la maison s’il vous plait!” (prout prout prout).

Abonnement:

Si vous aimez les billets de ce blog, vous pouvez les recevoir par email. Entrez votre adresse là:

Sinon vous pouvez vous abonner au flux RSS qui marche trop trop bien ou bookmarker avec le bouton magique ci-dessous.

Laisser un commentaire