Don d’organe en live

Aux Pays-Bas, une émission de télé-réalité, qui doit être diffusée dans deux jours sur la chaine publique BNN, fait débat. ‘‘Une malade en phase terminale va décider, qui des trois candidats à une transplantation, aura son rein”!?

Il y a comme toujours du pour et du contre. Oui, il manque probablement des donneurs et un peu de médiatisation peut aider à sensibiliser l’opinion publique. C’est d’ailleurs ce qu’avance la chaîne en insistant sur le fait qu’elle ne diffusera qu’une seule émission avec le but d’attirer l’attention. On peut dire que c’est réussi! Mais télé-réalité rime beaucoup plus avec super-business-pour-gagner-des-pépettes-à-volonté qu’avec altruisme et générosité. Donc, il n’est pas déplacé d’avoir un méchant à priori et de trouver la démarche assez dégueulasse.

Je vois d’ici le topo:
“- pour donner le rein à Philippe, envoyez PHIL par SMS!”
“- pour sauver la petite Catherine…”
etc, etc. Beurk.

Source: EuroNews, vidéo.

Edit: cette magnifique production d’Endemol était à moitié pipo puisque la prétendue malade en phase terminale était une actrice… C’est vraiment petit cette histoire. Re Beurk.

Abonnement:

Si vous aimez les billets de ce blog, vous pouvez les recevoir par email. Entrez votre adresse là:

Sinon vous pouvez vous abonner au flux RSS qui marche trop trop bien ou bookmarker avec le bouton magique ci-dessous.

Laisser un commentaire